Sign in / Join

Maîtriser l'art de faire tourner la toupie : techniques et astuces

Lorsqu’on est devant quelqu’un qui sait faire virevolter une toupie avec dextérité, on reste toujours bouche bée, même si on est adulte. C’est là qu’on se rend compte que faire tourner une toupie n’est pas seulement un jeu, mais un art. Alors, comment certains arrivent à faire tourner la toupie de manière à hypnotiser les autres ? On vous livre quelques techniques et astuces.

Bien choisir la toupie

Si vous avez une certaine technique dans le lancer, vous allez remarquer que toutes les toupies ne réagissent pas de la même manière. Ceci s’explique entre autres par la matière dans laquelle elles sont faites. La toupie en bois, elle, offre un toucher chaleureux, le modèle en métal garantit une inertie optimale et le modèle en plastique se distingue par sa légèreté.

Lire également : Les avancées scientifiques révolutionnaires dans le monde du sport

Vous devez alors considérer ces caractéristiques pour orienter votre choix. Vous pouvez également remarquer que les toupies ne présentent pas toutes la même architecture. En tout cas, pour une rotation optimale, assurez-vous de prendre un modèle dont les composants soient bien harmonieux. Certaines toupies peuvent être très esthétiques, mais si votre choix se porte sur un modèle mal proportionné, il sera plus difficile de le faire tourner.

Perfectionner la technique de lancement

Si vous êtes sur ce dossier, vous devez déjà savoir comment lancer une toupie. Cependant, il faudra améliorer votre technique pour optimiser la trajectoire et la stabilité de rotation de la toupie. Notez bien qu’il faut adapter la technique de lancement en fonction de l’architecture de la toupie. Pour le lancement, vous ne pouvez pas toujours le faire à la main ou avec une cordelle si vous avez une toupie moderne comme les modèles Beyblade. Ces derniers ont besoin d’un lanceur spécifique.

A lire en complément : Les avantages et inconvénients de la pratique des sports collectifs

Pour un lancement réussi, vous devez également faire attention à l’angle d’inclinaison au moment du lancement. Si l’angle est trop prononcé, la toupie peut rapidement tomber et s’il est trop faible, la rotation sera plus lente. L’idéal serait un angle proche possible de la verticale, avec quelques degrés en moins ou en plus pour augmenter la durée de la rotation.

Vous devez également travailler votre force de lancement pour réussir le lancement. Cette force ne doit être ni excessive au risque de déséquilibrer la toupie, ni insuffisante au risque d’impacter son plein potentiel de rotation. Vous devez alors bien doser et avec l’expérience et les multiples lancements, vous allez parvenir à trouver la juste force nécessaire au lancement.

Pour une toupie qui tourne plus longtemps…

Lorsqu’on est dans un jeu où on doit faire tenir sa toupie en rotation le plus longtemps possible, il y a aussi quelques techniques à adopter et quelques astuces à connaître. Si vous jouez à l’improviste, assurez-vous tout de même que la surface de jeu soit impeccable et bien lisse. Si nécessaire, soufflez dessus pour retirer les petites graines de poussière qui peuvent impacter la stabilité de la rotation de la toupie et sa durée. Pour ce jeu aussi, il est préférable de sortir une toupie plus légère.

Vous n’aurez pas à déployer de grands efforts pour la lancer correctement. Pour optimiser la longévité du mouvement de la toupie, soyez méticuleux dans le positionnement de la toupie avant le lancement. L’axe de rotation doit être bien vertical.